Franck Vigroux


Artiste protéiforme il évolue dans un univers où se croisent musique électronique, théâtre, danse et vidéo. 

Après un parcours dans les scènes de musiques expérimentales « underground » puis à travers des festivals internationaux, il collabore avec des musiciens tels Elliott Sharp, Mika Vainio, Reinhold Friedl, Kasper T. Toeplitz, Marc Ducret, Joey Baron, Bruno Chevillon, Zeena Parkins ou encore l’Ensemble Ars Nova. 

Il s’ouvre au début des années 2000 à la fois à de nouvelles pratiques artistiques et à l’écriture de plateau. Délaissant peu à peu la guitare il se tourne vers les musiques électroniques live et la composition électroacoustique. Il réalise des « albums concepts » entre récit et musique, des films expérimentaux. 

Ses concerts et spectacles sont joués dans le monde entier aussi bien dans des lieux dédiés à la musique (contemporaine ou électronique … ), que dans des scènes généralistes, des festivals de théâtre ou de danse ou d’arts numériques. Fondateur du label DAC Records il est également à l’origine avec Michel Simonot du festival Bruits Blancs dédié aux écritures contemporaines. 

Ses disques sont édités par des labels nationaux (Radio France, Signature, Dac Records) et internationaux (Leaf, Cosmo Rhythmatic, Jezgro, Aesthetical…).