Yerri-Gaspar Hummel
"Labutineuse"


Lorsque Yerri-Gaspar Hummel n’est pas devant ses logiciels de compositions ou dans ses studios de création, il est aussi apiculteur et s’occupe de ses ruches !

Cette passion a commencé lorsqu’en 2017 un ami l’a emmené aux abords de la ville de Strasbourg dans le but de lui montrer les ruches qu’il possédait, c’est à ce moment que l’artiste a eu l’idée d’enregistrer les sons émis par ces dernières. Il a ensuite exploité ces sons pour en créer des rythmiques électroniques.

Aujourd’hui Yérri-Gaspar Hummel possède dix ruches et s’en sert comme terrain d’exploitation sonore, l’objectif ici n’étant pas de récolter du miel mais avant tout de participer à la préservation d’une espèce menacée grâce à son travail d’artiste.

L’artiste souhaite que les ruches inspirent musiciens comme plasticiens. Il leur donne les clés du rucher ainsi qu’une tenue adaptée et ces derniers peuvent venir observer les abeilles dans le cadre d’un projet de création durant quelques heures ou quelques jours.

Yerri-Gaspar Hummel a également prit contact avec l’une des équipes du CNRS qui étudie les populations d’abeilles du centre-ville, des lieux qui sont paradoxalement plus sains pour les abeilles que nos campagnes aspergées de pesticides.

« Le projet « Labutineuse » s’articule autour de la captation de sons et données de ruches d’abeilles mellifères, restitués sous la forme d’une performance incluant installation audiovisuelle, musique et danse. Les données recueillies sont ensuite transformées en synthèse sonore pour déployer une installation à travers des haut-parleurs placés dans des ruches vides. La danse vient amplifier le propos artistique en proposant une relecture de la communication des abeilles par leurs mouvements, et la performance musicale inclura également la participation d’une chanteuse. »

Il a notamment joué au 104 à Paris, à Darmstadt, à la biennale de Venise, au festival Musica (Strasbourg) et dans d’autres lieux en Europe et aux États-Unis.

VISITER SON SITE WEB

©Thomas-Graindorge

Né en 1982, Yérri-Gaspar Hummel (a.k.a. Kaspår) se spécialise dans une pratique musicale axée autour des notions de situation du son dans l’espace, de lien entre son et culture, de mouvement sonore et d’approche multimédia à travers des concerts, performances et installations variés. 

Son travail sonore et visuel se manifeste dans plusieurs médias de production. Il explore la musique depuis l’improvisation jusqu’à l’écriture en s’inspirant des objets et du rythme des sons du quotidien. En 2007 et 2012 il est lauréat national d’un projet européen pour la jeunesse et met en place le projet international AMBITUS, axé sur une captation sonore utilisant la technique de l’enregistrement binaural. En 2018 il est lauréat du projet « réinventer l’opéra » de la Réunion des Opéras de France pour son projet OPENGROUND avec les architectes Jakob & MacFarlane.

Yérri-Gaspar a monté son acousmonium, son laboratoire sonore et le festival EXHIBITRONIC à Strasbourg dans la région Grand’Est. Il se produit et compose dans de nombreuses formes et avec des musiciens et DJ’s tels que Pablo Valentino, Ambi Subramaniam, Duncan Pinhas, Tomoko Sauvage, l’ensemble HANATSU miroir, l’ensemble Accroche Note, Fransesco Cavaliere, Léopoldine HH, Yvan Etienne, Christine Ott, Félix Verry. 

Il a notamment joué au 104 à Paris, à Darmstadt, à la biennale de Venise, au festival Musica (Strasbourg) et dans d’autres lieux en Europe et aux États-Unis.